La hauteur des gratte-ciel

les tours jumelles petronas,   kuala lumpur en malaisie.
Les tours jumelles Petronas,   Kuala Lumpur en Malaisie. © © charnsitr - Fotolia.com

"L'indice gratte-ciel" a été mis en évidence par la banque Barclays, qui montre que la construction de tours de plus en plus hautes préfigure une crise économique. A New York, la construction du 40 Wall Street, de la tour Chrysler et de l'Empire State building entre 1929 et 1931 coïncident par exemple avec la grande dépression. En 1997, les tours jumelles Petronas, à Kuala Lumpur en Malaisie, sont les plus hautes de l'époque (452 mètres) et annoncent la crise asiatique. Il y a aussi la Burj Khalifa (828 mètres), achevée à Dubaï en 2009, juste avant l'effondrement financier du royaume, ou encore la tour Taipei 101, érigée en même temps que l'éclatement de la bulle Internet entre 1999 et 2004.