Dévier les cyclones pour éviter les catastrophes

dévier les cyclones est théoriquement possible.
Dévier les cyclones est théoriquement possible. © victor zastol'skiy - Fotolia.com

Les ouragans coûtent chaque année 5,2 milliards de dollars aux assurances rien qu'aux Etats-Unis, selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). De nombreux chercheurs planchent donc sur le moyen de minimiser l'impact de ces catastrophes. Plusieurs modélisations informatiques ont montré que des changements minimes pouvaient suffire à modifier la trajectoire des cyclones.

Moshe Alamaro, du Massachusetts Institute of Technology (MIT), a par exemple imaginé "semer" des particules de carbone dans la couverture nuageuse, en modifiant légèrement la température d'un côté ou de l'autre du cyclone. Encore faudra-t-il que l'ouragan détourné n'aille pas s'abattre sur une autre ville.