Dominique Desseigne, le clerc de notaire devenu roi des casinos

sa fortune est estimée à 1,5 milliard d'euros.
Sa fortune est estimée à 1,5 milliard d'euros. © ISO K° - photography - Fotolia.com / Agathe Azzis / L'Internaute

A 66 ans, Dominique Desseigne n'a pas oublié son ancien surnom, le "prince consort". En effet, en avril 1984, il épouse Diane Barrière, la fille de Lucien Barrière, propriétaire du groupe éponyme, l'un des plus beaux fleurons hôteliers et casinotiers de France. A partir de 1991, c'est elle qui est aux commandes de l'entreprise. Mais en 1995, un terrible accident d'avion dont elle est la seule rescapée paralyse l'héritière qui s'éteint en 2001. Entre-temps, celui que beaucoup de ses ennemis décrivent comme un coureur et un Rastignac s'installe à la tête de l'entreprise.

Une reconversion étonnante pour ce fils de médecin, qui, après une maitrise de droit à la Sorbonne, entre dans une étude notariale parisienne comme clerc, avant de passer son diplôme de notaire. Métier qu'il exercera jusqu'en 1997.