1,91 million € pour permettre le télépaiement

le télépaiement devrait se développer de plus en plus.
Le télépaiement devrait se développer de plus en plus. © Photomontage JDN / Capture d'écran du site amendes.gouv.fr

Le paiement de l'amende s'effectue à 20% par téléphone ou par Internet. Les paiements par courrier se répartissent à égalité entre l'envoi de chèque et de timbre-amende. Les dépenses relatives à l'exploitation du système de télépaiement des amendes se décomposent de la manière suivante : 1,33 million d'euros pour exploiter l'application, 230 000 euros de maintenance et 350 000 euros pour financer les évolutions du système.

Sur ce point, le centre national de traitement ne cache pas son souhait de voir ce moyen de règlement se développer, puisqu'il favorise le paiement rapide des contraventions. Il envisage même la mise en place de terminaux de paiement chez les buralistes.