Une période prospère pour les cabinets de reclassement

Portés par la crise, les spécialistes du reclassement ont le sourire. De fait, chaque restructuration est pour eux un marché potentiel, a fortiori dans les entreprises de plus de 1 000 salariés, tenues de proposer un reclassement aux salariés.

Gros acteur du secteur, BPI a vu son activité progresser de 20% avec la crise. Sodie Emploi a, elle, vu son chiffre d'affaires bondir de 40% et recrute massivement. Secafi, spécialisée dans les plans sociaux, est également en plein boom.

Suggestions de contenus