Un lifting pour la médecine du travail

ces dispositions concernent la médecine du travail à compter du 1er juillet.
Ces dispositions concernent la médecine du travail à compter du 1er juillet. © WavebreakmediaMicro - Fotolia.com

Le décret n°2012-135 du 30 janvier 2012 vient modifier plusieurs dispositions de la médecine du travail. Les visites médicales en entreprise pourront désormais être espacées de plus de 24 mois.

D'autre part, la liste des personnes soumises à une surveillance médicale renforcée est modifiée pour prendre en compte les conditions de travail (exposition à l'aimante, au bruit, etc). Enfin, la visite de préreprise, pour un arrêt de travail supérieur à 3 mois, devient obligatoire.