Les laboratoires pharmaceutiques qui dépensent le plus en R&D

Les groupes de santé mondiaux dépensent 14% de leur chiffre d'affaires annuel en recherche et développement.

Les dépenses de recherche et développement des 131 plus gros laboratoires pharmaceutiques mondiaux se sont élevées à 135 milliards de dollars en 2014 d'après les chiffres exclusifs de GlobalData Health. Un bond de 50% en moins de six ans. "Cette augmentation s'explique notamment par les coûts de plus en plus élevés des essais cliniques", justifie Adam Dion, analyste senior chez GlobalData. Autre explication : la frénésie des fusions et rachats dans le secteur de ces dernières années. "Les groupes ont d'abord cherché à consolider le pipeline des molécules en cours de recherche avant de procéder aux optimisations", note Adam Dion.

Avec  plus de 10 milliards de dollars dépensés en R&D, le suisse Roche décroche la première place du classement. L'entreprise investit massivement dans le domaine de l'oncologie, des neurosciences et de l'immunologie. Roche a procédé à trois gros rachats de biotechs en 2014, dont InterMune pour 8,3 milliards de dollars, mettant ainsi la main sur un pipeline prometteur.

Novartis, le deuxième du classement avec 9,1 milliards de dollars, a de son côté dû massivement investir dans sa division optique, Alcon, pour tenter de contrer la concurrence des génériques.  Le laboratoire a aussi déployé des efforts considérables pour amener sur le marché de nouveaux vaccins, dont Bexsero, contre la méningite B.

A contre-courant, l'américain Eli Lilly a diminué ses dépenses de R&D de 14% en 2014. "Aucun essai de phase III [la plus coûteuse] significatif n'a été mené cette année", souligne Adam Dion.

  Dépenses R&D 2014 (milliards $) Evolution sur un an Evolution sur 5 ans Chiffre d'affaires 2014 (milliards $)
Les 10 laboratoires pharmaceutiques qui dépensent le plus en recherche et développement
Roche 10,19 +8,9% +12,5% 39,12
Novartis 9,09 +0,2% +21,6% 47,10
Johnson & Johnson 8,49 +3,7% +21,6% 32,31
Pfizer 8,39 +28,1% +8,5% 45,71
Merck 6,9 -3,2% +22,9% 36,04
Sanofi 6,68 5,4% +4,0% 36,44
GlaxoSmithKline 5,02 -5,5% -18,7% 29,58
Bayer 4,96 9,3% +30,2% 15,49
AstraZeneca 4,94 +15,7% +13,4% 26,10
Eli Lilly 4,73 -14,4% +9,4% 17,27
Source : GlobalData Health

Les dépenses marketing, comprenant également les frais d'administration, ont atteint 276,1 milliards de dollars en 2014, en hausse de 11,3% sur un an, et ce malgré les coupes budgétaires et les réductions d'effectifs parfois massives opérées par les gros laboratoires "Les efforts d'économie ont été en partie compensés par des embauches dans les pays émergents et une hausse des dépenses marketing et promotionnelles des nouveaux médicaments", explique Adam Dion. AbbVie a par exemple vu ce poste de dépenses gonfler de 44,3% en 2014 sur un an, en raison notamment de l'approbation de son nouveau médicament contre l'hépatite C, le Viekira Pak, et de l'extension géographique de l'autorisation d'un de ses best-sellers, le Humira. Au final, les dépenses marketing et administratives du laboratoire représentent 40% de son chiffre d'affaires.

Les 10 laboratoires pharmaceutiques qui dépensent le plus en marketing
  Dépenses marketing 2014 (milliards $) Evolution sur un an Evolution sur 5 ans Chiffre d'affaires 2014 (milliards $)
Johnson & Johnson 21,95 +0,6% +10,9% 32,31
Bayer 17,81 +10,7% +34,3% 15,49
Novartis 14,99 -1,6% +4,6% 47,10
Pfizer 14,1 -0,7% -3,0% 45,71
Sanofi 12,57 +10,3% +21,2% 36,44
GSKGlaxoSmithKline 12,29 -3,8% -14,5% 29,58
Roche 12,2 +12,1% -7,6% 39,12
Merck 11,17 -4,3% +38,0% 36,04
AstraZeneca 10,92 +19,1% -2,7% 26,10
Abbvie 7,72 +44,3% +132,5% 20,21
Source : GlobalData Health    

Ces hausses de dépenses, aussi bien en matière de recherche et développement que de marketing, ont-elles finalement servi à quelque chose ? Pour les laboratoires, sans doute, car le rythme de croissance annuel du chiffre d'affaires de l'industrie est plus élevé (9,2%) que celui des dépenses R&D et marketing (8,5% et 8,6%). Pour les patients peut-être aussi : en 2014, 41 nouveaux médicaments ont été approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis, un record historique.

SANOFI AVENTIS / NOVARTIS