Les nanorobots pour réparer le corps

les nanorobots pourront se fixer sur les tumeurs pour les détruire.
Les nanorobots pourront se fixer sur les tumeurs pour les détruire. © abhijith3747 - Fotolia.com

Imaginez une armée de nanorobots circulant en permanence dans l'organisme, prêt à intervenir à la moindre anomalie. L'avènement de telles technologies est peut-être pour bientôt. Alors que les maladies cardiovasculaires sont l'une des premières causes de décès dans le monde, des nanorobots pourront par exemple nettoyer les artères encrassées de cholestérol ou même réparer une veine endommagée.

Les nanorobots pourraient aussi agir à la place des anticorps pour se fixer sur les virus et empêcher les infections, débarrasser l'organisme des parasites ou encore remplacer des morceaux d'ADN déficients. Enfin, ils serviront à délivrer des médicaments. Des chercheurs de Harvard ont par exemple réussi en 2014 à fabriquer un nanorobot à partir d'ADN, susceptible à terme de détruire une tumeur localement sans affecter le reste de l'organisme.