La part du budget alimentaire a chuté

les français ont dépensé pour 126,4 milliards d'euros en alimentation hors
Les Français ont dépensé pour 126,4 milliards d'euros en alimentation hors boissons en 2007. © Giuseppe Porzani / Fotolia.com

La hausse du niveau de vie a d'abord permis aux ménages français de réduire la part des dépenses de première nécessité, dont l'alimentation hors boisons. Cette baisse s'explique à la fois par une croissance des volumes consommés inférieure à la moyenne (+1,5% par an et par habitant contre +2,5%) et par une inflation légèrement inférieure à la moyenne pour ce type de produits (+4,4% par an contre +4,6%).

Et si aujourd'hui les dépenses d'alimentation continuent de croître, c'est principalement parce que les ménages se tournent vers des produits de meilleure qualité, plus élaborés et plus chers.