Une part du budget réduite de moitié pour les alcools

Les Français ont dépensé pour 14,4 milliards d'euros en boissons alcoolisées en 2007. © Torsten Schon / Fotolia.com

En 2007, les ménages ont dépensé 14,4 milliards d'euros en boissons alcoolisées, soit 232,5 euros par habitant. Le recul de leur part dans le budget des ménages est impressionnante : -2,3 points. La baisse a surtout été forte jusqu'en 1970 (-1 point) puis elle s'est ralentie. Elle est davantage à attribuer à l'effet volume qu'à la hausse des prix (environ égale à l'inflation).

La part des vins, cidres et champagnes a diminué à l'intérieur de ce poste de dépenses, passant de 75% en 1960 à 59% en 2005. Ce sont les alcools forts qui ont pris le pas : leur poids a doublé depuis 45 ans.

Suggestions de contenus