La Région Bretagne préfère aider indirectement les créateurs

en matière de création d'entreprise, la région bretagne n'aide pas directement
En matière de création d'entreprise, la Région Bretagne n'aide pas directement les créateurs © Jean-Pascal Bonche 

Le conseil régional de Bretagne choisit de miser sur les aides indirectes aux créateurs d'entreprise. Il n'a pas défini de parcours mutualisé entre tous les réseaux d'accompagnement des porteurs de projets. S'il consacre 10 millions d'euros par an pour l'ensemble des outils d'ingénierie financière, il ne propose cependant pas d'aides directes aux créateurs. Il renvoie donc les créateurs d'entreprise vers ses partenaires, telles que les plates-formes d'initiatives locales, le réseau Entreprendre et les consulaires (CCI) pour l'accompagnement pratique.

 

Les prêts d'honneur :

Les prêts d'honneurs visent à renforcer l'apport initial des créateurs d'entreprises. C'est un prêt personnel, sans intérêt, ni garantie personnelle dont le montant est est 45 000 € maximum. Leur gestion réalisée par les 21 plateformes d'initiative locale présentes en Bretagne.