L'automobile française tarde à devenir propre

Selon une étude de la Fédération européenne pour le transport et l'environnement, les constructeurs français ont amélioré les performances énergétiques de leur parc automobile de 0,7 % en 2007. Les véhicules neufs commercialisés cette année-là enregistrent des émissions moyennes de 143 g de CO2 par kilomètre. Malgré ce niveau relativement faible - l'objectif européen est de 130 gCO2/km en 2012 -, cette baisse est plus timide que dans les autres pays. Les Allemands ont ainsi réduit ce taux de 3,2 % en 2007, à 168 gCO2/km tout de même. Avec - 7,3 %, la marque BMW enregistre la plus forte baisse. En France, le constructeur le plus proche de l'objectif est PSA Peuget-Citroën (141 g), Renault étant à 146 g (voir l'intégralité de l'étude).

Développement durable / Renault