Idée reçue n°2 : le télétravail réduit la productivité

les salariés ne seraient pas aussi efficaces chez eux qu'au bureau.
Les salariés ne seraient pas aussi efficaces chez eux qu'au bureau. © nyul - Fotolia

Paradoxalement, les journées des télétravailleurs peuvent apparaitre plus intenses que celles de leurs collègues restés au bureau. Chez eux, ils sont plus concentrés sur ce qu'ils font, moins dérangés par les visites inopportunes de collègues désœuvrés et moins soumis aux règles de bon voisinage. "Les pauses en télétravail durent moins longtemps, confirme Guillaume Le Bleis. Quand je travaille de chez moi, par exemple, je fume devant mon ordinateur. C'est 10 minutes de travail en plus !"

L'implication des travailleurs à domicile semble aussi très forte. "On observe, dans les entreprises qui ont choisi de se convertir au télétravail, un taux d'absentéisme plus réduit", indique Sophie Vandriessche, responsable Europe de la division Online Services chez Citrix, entreprise qui a publié un livre blanc sur le télétravail. Certains salariés sont davantage enclins à participer à une réunion virtuelle de bonne heure le lundi matin depuis chez eux que se lever deux heures plus tôt pour être dans la salle réservée à l'heure H.