Faire preuve d'équité

Pas de tête de turc dans le service. © nh-foto-Fotolia.com
"Si il y a un facteur destructeur d'autorité, c'est bien le manque d'équité dans la conduite d'une équipe", assène Isabelle Perrieux. "Il est donc nécessaire de ne pas faire de favoritisme, de ne pas avoir de tête de turc. Tous les collaborateurs doivent être mis sur un pied d'égalité", ajoute la formatrice. Si des relations personnelles existent entre un chef et son équipe, elles ne doivent pas prendre le pas sur les missions à mener.
Emmanuel Fort partage la même opinion: "Ce qui est certain, c'est qu'un bon manager assoit son autorité en faisant preuve de justesse et d'équité au quotidien. En agissant de la sorte, il suscitera la confiance et ne bridera l'initiative de personne. Il sera à même de faire émerger tous les talents".