Etre à l'écoute : un basique

Face à un collaborateur, il ne suffit pas d'écouter, mais d'entendre. © Bartłomiej Szewczyk – Fotolia.com
De nombreux managers pensent déjà procéder correctement, mais se contentent de laisser la porte de leur bureau ouverte. "Or, beaucoup n'osent pas franchir cette fameuse porte, pour diverses raisons à commencer par le poids de la hiérarchie", analyse Pierre-Yves Sanséau, professeur à Grenoble Ecole de Management.
"Etre à l'écoute de ses collaborateurs, c'est surtout être empathique et s'intéresser à eux en tant que personnes", poursuit Thierry Pacaud, dirigeant de Team4development, coach certifié et conseiller en management.
Afin de ne pas être submergé, vous pouvez prévoir un petit temps dans votre agenda dédié à ce temps d'écoute, par exemple une à deux heures par semaine. Le plus important étant de mettre à l'aise le collaborateur qui vient se confier et lui prêter une attention particulière.