La question bête

même dans ce cas, il faut rester bienveillant.
Même dans ce cas, il faut rester bienveillant. © Photomontage AVAVA - Fotolia.com / JDN

Vous n'êtes pas mis en cause par votre interlocuteur, mais son propos est un peu naïf, voire hors-sujet. En bref, il n'a pas compris grand chose à votre présentation. Il faut bien évidemment veiller à ne pas pointer du doigt la faille de votre interlocuteur devant toute la salle. Dans le cas où vous avez déjà donner les éléments demandés, mieux vaut répondre gentiment à la question en soulignant que vous avez déjà abordé le sujet précédemment. Il a très bien pu déconnecter de votre exposé un moment.

"Dans le cas où la question fait clairement référence au BA-ba du sujet abordé, on peut soit répondre si cela est rapide, soit indiquer le moyen de se procurer la réponse, explique Jean-Denis Ménard. Mais j'insiste sur la bienveillance à apporter : c'est tellement agréable d'avoir des gens qui fournissent de la matière, quelle qu'elle soit."