Couper court si l'émotion est trop forte

si vous sentez que vous n'en êtes pas capable, abrégez.
Si vous sentez que vous n'en êtes pas capable, abrégez. © stockbyte / Thinkstock

Vous ne devez jamais oublier que sous la carapace de manager que vous endossez au bureau sommeille un être humain. Un être humain qui est sensible à ce que l'on pense et ce que l'on dit de lui. Avoir des faiblesses est légitime, les dévoiler peut être dangereux.

"Avant de réagir, il faut s'assurer que l'on n'est pas atteint émotionnellement par ce qui vient d'être dit", conseille Philippe Tramond, directeur général du cabinet Pilotis, spécialiste des relations interpersonnelles en entreprise. Si les critiques émises vous affectent au point de ne plus pouvoir aligner deux phrases, vous devez couper court à l'échange sous peine de dévoiler votre faiblesse. "Lors d'une réunion où un collaborateur vous prend violemment à partie devant les autres, n'essayez pas d'entrer dans son jeu si vous êtes atteint, illustre Philippe Tramond. Cela ne ferait qu'empirer les choses, demandez plutôt un break." Une défaillance pourrait mettre à mal votre crédibilité.