Réciter son discours

Le recruteur ne doit pas vous prendre pour un magnétophone. © R. Salin / CCM Benchmark

Quand on passe 15 entretiens la même semaine, on a rapidement tendance à élaborer un discours type à présenter à tous ses interlocuteurs. Erreur ! Chaque poste est unique et chaque recruteur a envie que l'on s'adresse à lui en particulier. "C'est agaçant de sentir que le candidat récite de manière scolaire, sans enthousiasme et sans prendre en compte les circonstances", estime Martin Villelongue. Bref, il se comporte comme un automate.

Si vous devez prouver votre valeur à l'aide d'un discours structuré, vous ne devez pas oublier d'écouter la personne en face de vous. "Les gens qui n'écoutent pas et qui récitent leur présentation répondent toujours à côté, explique Julie Scali. On leur demande de raconter leur parcours professionnel puis leur formation et ils répondent dans l'autre sens." Un sentiment partagé par Brigitte Schifano : " La récitation m'agace beaucoup. Même si cela peut être une technique de gestion du stress, c'est très maladroit, parce que le candidat ne répond pas aux questions."