Et garder à l'esprit que les CV changent, pas les recruteurs

Quels que soient son âge et son visage, le recruteur reste le même. © alphaspirit - Fotolia.com

Les modes passent mais les vieux principes, eux, n'ont pas changé depuis 30 ans : "Les recruteurs n'ont que quelques secondes à consacrer à la lecture d'un CV", rappelle Fabrice Coudray. S'ils froncent le sourcil en le parcourant, c'est mauvais signe".

Evitez donc la complexité et la densité pour une mise en page légère et synthétique. Vous avez travaillé chez 25 clients pour le compte d'une SSII ? Regroupez ces expériences sous l'intitulé d'une expertise technique plus parlante. Et surtout, restez fidèle à votre parcours professionnel et bannissez mensonges et exagérations qui finissent toujours par vous trahir.