Des compétences linguistiques surestimées

"Vous parlez réellement le mandarin couramment ?" © pressmaster - Fotolia.com

Bilingue, trilingue et même polyglotte... Certains n'hésitent pas à surévaluer leurs niveaux de langues sur un CV. Attention, toutefois : si le job requiert des compétences élevées, le recruteur proposera systématiquement de continuer l'entretien dans la langue visée. "Je me souviens d'un candidat qui mentionnait un niveau d'allemand courant. Quand je lui ai proposé de poursuivre dans cette langue, il s'est mis à bafouiller", raconte Brigitte Schifano, DRH d'AramisAuto, un distributeur multimarque de voitures sur Internet.

Pour elle, il s'agit souvent d'un problème de code. "Le candidat écrit "courant" sur son CV alors qu'il veut dire "intermédiaire"." Pour éviter toute erreur, le site Europass propose une grille d'autoévaluation pour vous aider à connaître votre véritable niveau. Les critères de cette grille sont, en général, admis par les professionnels.