Faut-il faire profil bas ou faire du bruit ?

Jongler entre docilité et rébellion est un exercice d'équilibriste. © auremar - 123RF
Rester docile ou se rebeller ? Vaste dilemme pour un placardisé. "Ne faites ni l'un ni l'autre. Montrez-vous positif, dites les choses de manière factuelle, faites des propositions, soyez serein. Ne vous victimisez pas et ne devenez pas agressif.
"L'agressivité à l'égard de l'entreprise est une erreur", juge Sandra Sadat. Mêmes propos de la part de Maurice Imbert pour qui "il faut dire ce que l'on fait et faire ce que l'on dit".
"C'est une question d'équilibre entre le bruit et le silence. Il faut laisser entendre à vos supérieurs que vous êtes susceptible de défendre votre image et vos intérêts", précise Stéphane Dassé. Pour cet expert, il est primordial de "laisser sentir votre détermination sans faire de bruits intempestifs pour ne pas se griller trop tôt, avant d'entamer une négociation". La négociation peut mener à une rupture conventionnelle.