La sortie du placard passe-t-elle par la sortie de l'entreprise ?

Parfois, accepter un poste moins important peut s'avérer une bonne solution. © racorn - 123RF
Généralement, la placardisation indique un départ. "L'issue préférable pour l'employeur comme pour le salarié demeure la sortie. Rester dans l'entreprise n'est jamais confortable", explique Stéphane Dassé. Un sentiment partagé par Maurice Imbert qu'il tempère cependant en disant : "Sauf si tous vos soutiens, vos alliés, demandent votre réintégration. Sous le poids du collectif, on peut vous redonner vos lettres de noblesse". Pour Sandra Sadat, la sortie de l'entreprise via une démission ou une rupture conventionnelle n'est également pas toujours l'alpha et l'oméga : "Il est possible de négocier un poste moins stratégique, moins visible, moins reconnu, mais dans lequel on sera dans une situation plus confortable". Et d'expliquer : "Parfois, on n'a pas le tempérament pour se positionner sur des projets phares. Il est alors préférable de choisir un poste sur lequel on est à l'aise. Il faut changer sa manière d'être", juge-t-elle.