Enjoliver votre parcours

Au bureau, pas de place pour Pinocchio. © bowie15/123RF
"Dans un récent sondage réalisé par CarerBuilder, 69% des employeurs ont déclaré que surprendre un candidat en flagrant délit de mensonge est rédhibitoire", rapporte Haefner.
"Mentir ou exagérer durant l'entretien peut anéantir vos chances d'être recruté un jour par cet employeur", explique-t-elle. "Avec les contrôles d'antécédents approfondis effectués avant de faire une offre, il est plus facile que vous le croyez de vous faire prendre ".