Comment saisir le conseil des prud'hommes ?

Depuis la loi Macron, les requêtes doivent être écrites. © Oleg Dudko - 123RF
Depuis août 2016, la loi Macron a modifié les procédures de saisine du conseil de prud'hommes. La demande en justice est formée soit par une requête, soit par la présentation volontaire des parties devant le bureau de conciliation et d'orientation.  
"Désormais, la requête doit être écrite, comporter un exposé sommaire des motifs de la demande et du raisonnement puis déposée au greffe du conseil de prud'hommes. Hier, une simple saisine suffisait. Aujourd'hui, l'exposition des motifs est obligatoire", indique Frédéric Guiomard.
Ensuite les délais peuvent être très longs. Entre le moment où le salarié formule sa demande et l'audience devant le conseil, il peut s'écouler quelques mois en région mais 18 mois voire 2 ans comme à Paris ou à Bobigny.
"Ces délais anormaux réduisent l'accès au droit des salariés mais les juridictions sont encombrées et la justice française est une des moins bien financées en Europe", regrette le juriste.