Assumer plutôt que tricher

en rédigeant votre cv, listez vos réalisations pendant vos période inactives.
En rédigeant votre CV, listez vos réalisations pendant vos période inactives. © Flying Colours Ltd / Photodisc / Thinkstock

Puis-je espérer que le recruteur ne remarque pas ce trou dans le CV ? Ou alors dois-je le maquiller ? La question revient incessamment chez les personnes confrontées à une telle situation. Pourtant ce dilemme n'en est pas un. "Il faut assumer son parcours et ne pas en masquer les lacunes", estime Jacques Froissant, directeur général du cabinet de conseil en recrutement Altaïde. "Un trou de quelques mois interpellera fatalement le recruteur s'il n'est pas explicité."

Première étape, vous devez distinguer une période sans emploi d'une période d'inactivité. Ce n'est pas parce que vous êtes au chômage que vous êtes resté inactif. Pensez à vos réalisations durant cette période. Peut-être avez-vous fait un peu de freelance ou vous êtes vous investi dans une association. Tout ce qui peut valoriser un aspect de votre personnalité est bon à prendre, depuis l'éducation de vos enfants jusqu'au voyage humanitaire.