Comprendre LES pouvoirs permet de développer SON pouvoir

Dans l'entreprise, le pouvoir se concentre à des nœuds de décision, d'expertise ou plus largement d'influence. Savoir les identifier et les mobiliser est crucial pour "mener sa barque"

Dans l'entreprise, le pouvoir se concentre à des nœuds de décision, d'expertise ou plus largement d'influence. Ces nœuds doivent être traversés pour parvenir au bout du chemin, toujours complexe, d'une stratégie ou d'un projet. Ils sont incarnés par des personnes emblématiques (décideurs, experts, leaders d'opinion), qui détiennent non pas un mais des pouvoirs, de nature aussi bien qualitative que quantitative.
Le pouvoir peut ainsi être, conjointement, alternativement ou exclusivement :

- Leadership dérivé de qualités personnelles;
- Autorité reconnue légitime par celles et ceux sur qui il s'exerce;
- Indiciellement plus ou moins grand (indice quantitatif de pouvoir);
- Intrinsèque ("objectif");
- Attribué ("subjectif"), lorsqu'il s'exerce sur quelqu'un d'autre qui le projette sur son détenteur supposé. Ainsi évoque-t-on souvent les "attributs du pouvoir" ;
- Normatif, lorsqu'il s'impose par le respect d'un mode de fonctionnement prescrit, d'un organigramme ;
- Expertise, lorsqu'il s'impose par celle que l'on détient sur un sujet.
Plus un individu cumule de formes de pouvoir à un moment de décision, d'expertise ou d'influence donné, meilleure est sa capacité d'action. Celle-ci peut alors s'exprimer en "extension", c'est-à-dire sous forme de sanction positive renforçant son objet, ou en "contention", sous forme de sanction négative inhibant son objet.

Si cet individu n'est pas le manager lui-même, il reste à ce dernier trois possibilités qui sont encore des formes de pouvoir :
1) Mobiliser des pouvoirs extérieurs au sien ("pouvoir de mobilisation")
2) Prendre l'initiative de décaler le débat sur un terrain où il se trouverait en meilleure posture ("pouvoir d'initiative")
3) Décaler le débat dans le temps, en attendant un contexte plus favorable... de ce point de vue, le temps est un pouvoir !

Ainsi, pour éviter de rebondir d'un décideur, expert ou leader d'influence à l'autre, au gré de frottements subis avec des pouvoirs mal compris, le manager doit décrypter les figures du pouvoir dans son champ d'action et apprendre à en tirer le meilleur parti.

Autour du même sujet