Conserver l’envie d’entreprendre dans un contexte de crise

Selon le sondage "les Français et l'esprit d'entreprise" de l'APCE et Cer France en 2013, 30 % des Français souhaitent créer leur entreprise. Le gage de réussite pour tout entrepreneur se révélant au travers de sa volonté d’entreprendre, son projet et un entourage de qualité.

La question reste entière : comment réussir ?

Les risques engendrés par la création d'entreprise (27 %) et la crise (20 %) sont régulièrement cités comme freins à la création. Certains projets, plus complexes comme un projet technologique, peuvent en effet prendre plus de temps ; dans le monde de la franchise on parle de presque deux ans. Toutefois, la création d’entreprise peut se faire très rapidement, si l’on possède un projet solide et s’entoure de partenaires qualifiés, il faut compter près de neuf mois pour qu’une société se mette en place et commence à obtenir des gains financiers.
Une entreprise est considérée gagnante lorsqu’elle réussit à industrialiser son processus de vente. Pour y parvenir, l’étude de marché, permet de mettre en place plusieurs scénarios – du pire au meilleur- selon les moyens et les différentes perspectives que l’entrepreneur peut avoir. 
Par ailleurs, il est important de signaler qu’en France le système fiscale est au quatrième rang  des plus élevé au monde. Néanmoins, il reste suffisamment souple pour permettre aux sociétés d’évoluer tant en France qu’à l’international.

La nécessité d’une idée innovante

Tout d’abord, il est nécessaire de rappeler qu’un projet d’entrepreunariat ne peut réussir sans une idée innovante et unique attirant un public ciblé. Pour qu’une entreprise se développe, il est donc indispensable d’évaluer le marché potentiel en prenant connaissance de ses goûts et ses tendances.
Tout entrepreneur se doit de
rendre son projet évolutif en étant agile et flexible face aux besoins du marché. Ce dernier doit ainsi être ouvert aux rencontres et aux opportunités afin d’améliorer son offre. Un chef d’entreprise gagnant est celui qui arrivera à marketer son offre en fonction des attentes de ses clients, et aura une connaissance accrue de son marché grâce à un business plan efficace !

Il doit être réalisé en trois parties : l’étude de marché, le business plan ainsi que le business model. Cet outil indispensable a pour finalité de structurer, définir son marché avant de lancer son projet et détermine le profil multitâche du nouvel entrepreneur avant qu’il n’investisse son terrain d’action.
Il apporte également les informations nécessaires à l’entrepreneur pour  transformer ses clients en acheteurs
.

L’utilité des réseaux sociaux

Malgré les idées reçues, le profil type de l’entrepreneur n’existe pas. Une personne introvertie ou timide peut tout à fait réussir dans l’entrepreunariat à condition qu’elle ait une résistance à l’échec et que son ambition d’entreprendre reste intacte pendant la durée de son projet. Le territoire français offre la possibilité aux entrepreneurs de s’entourer de personnes compétentes permettant de faire monter en gamme ces entreprises naissantes et d’intensifier ainsi le challenge.

Pour choisir son statut, une visite chez un expert comptable ou un juriste pourra apporter les meilleurs conseils quant au profil le plus adapté à l’entreprise et à l’entrepreneur. La réussite du projet passe également par l’accompagnement de structures d’aide à la création d’entreprise ou des associations qui peuvent apporter un vrai soutien.
Aujourd’hui avec l’essor des nouvelles technologies et dans ce contexte de crise, une entreprise ne se crée plus sans la contribution des réseaux sociaux. L’intérêt des médias sociaux est tel qu’il permet de mettre en relation direct l’entrepreneur avec sa cible. Ces outils lui permettent de tester son offre et de la façonner de manière à ce  qu’elle soit attirante pour le client. Les réseaux sociaux offre désormais la possibilité de réaliser son étude de marché en lien direct et de manière instantanée. C’est aussi à travers ces réseaux sociaux qu’une entreprise  pourra tester son image et tester les sentiments des internautes  face à sa marque.

Autour du même sujet