LinkedIn : les clés d'une bonne visibilité en 3 points

LinkedIn est plus qu’un simple réseau social à utiliser pour sa carrière quand on veut trouver un poste, en changer ou en retrouver un. C'est aussi une plateforme de contenus, de partage d’expertises et de social-selling (utilisation des réseaux sociaux dans une démarche commerciale).

Quels sont les 3 points les clés pour y avoir une bonne visibilité ?

LinkedIn est le principal réseau social professionnel au monde. Avec une croissance de plus d’un million de nouveaux comptes créés chaque semaine, le groupe devrait finir l’année à 275 millions d’inscrits.
En France LinkedIn est le second réseau social professionnel en nombre d’inscrits mais le premier en nombre de visiteurs uniques.
LinkedIn n’est pas une plateforme de CV. On ne met pas son CV sur LinkedIn, on y crée un profil et un profil n’est pas un CV. Un CV est envoyé à un recruteur pour obtenir un rendez-vous, un profil est créé pour être trouvé et consulté. Le meilleur profil du monde est inutile si personne ne le voit. Avant de vous présenter, votre profil doit donc être construit pour être visible dans LinkedIn.

Diversité (sémantique et linguistique)

LinkedIn fonctionne sur la sémantique. Vous n’y êtes visible que sur les mots que vous utilisez et LinkedIn est très précis. Si vous êtes expert télécom, vous n’êtes pas expert télécoms. Il n’y a pas de standardisation des postes : un commercial, n’est pas un chef de secteur, ni un vendeur ou un ingénieur commercial. Soyez précis sur les termes que vous utilisez et pensez aux synonymes.
Ne perdez pas d’opportunité parce que vous vous positionnez comme DAF alors qu’on recherche un Directeur Financier.
Pensez aussi au multilingue. LinkedIn permet de créer des versions de son profil en une vingtaine de langues différentes. Si vous n’avez un profil qu’en anglais vous serez invisible de tous les professionnels (recruteurs, clients, partenaires…) qui rechercheraient vos compétences en français.

Densité

Sur LinkedIn la densité et un élément pris en compte. Vous devez répéter vos mots clés principaux (pas plus de 3 % du texte chacun). Plus un terme est présent dans votre profil, plus vous avez une probabilité forte d’apparaître dans les résultats quand ce terme est recherché.
Attention, LinkedIn doit comme Google pénaliser la sur-optimisation. Un profil doit rester lisible et intelligible pour un être humain.

Nombre de relations

Sur LinkedIn, la visibilité est aussi (mais pas uniquement) une question de taille de réseau.
Quand quelqu’un fait une recherche, LinkedIn privilégie les résultats issus de ses contacts directs (niveau 1) puis ses contacts indirects (niveau 2) puis les membres de ses groupes et enfin les membres de niveau 3. Ceux-ci ne sont d’ailleurs souvent visibles qu’avec un abonnement payant.
Avec un réseau restreint, la probabilité d’être un contact de niveau 3 d’un autre membre est plus forte qu’avec un réseau développé. Cela ne signifie pas qu’il faille demander ou accepter tout le monde en contact. La simple accumulation de contacts inconnus serait sans valeur. Mais il faut aussi prendre en compte que LinkedIn est un réseau social professionnel, et qu’un réseau s’enrichit de nouveaux contacts qu’on n’a pas nécessairement rencontrés.

Réseau / Réseaux sociaux