2014, l'année du management collaboratif

Il y a quelques semaines, nous célébrions tous le passage à une nouvelle année. Et à cette occasion, nombreux sont ceux qui prennent et s’engagent dans de nouvelles et bonnes résolutions, personnelles ou professionnelles. Et si cette année vous preniez une résolution qui bénéficierait à vous-même autant qu’à tous vos collaborateurs ? C’est l’idée derrière notre proposition du jour, le management collaboratif.

Le plus gros obstacle à la mise en place du management collaboratif n’est plus, comme on pourrait encore le croire, le manque d’envie des entrepreneurs à opter pour une démarche RSE mais plus l’idée de perdre la notion de « donneur d’ordres » qui pourrait, selon le point de vue, fragiliser la position du manager.

D’où l’intérêt du management collaboratif, qui vise à aplanir les hiérarchies et placer le manager au centre du processus de décision plutôt qu’au sommet. C’est également l’occasion de décloisonner l’organisation afin de faciliter les interactions et la complémentarité des collaborateurs. En partant de ces principes, instaurer le management collaboratif peut passer par les cinq étapes suivantes.

·         Faîtes confiance aux autres

Démontrez à vos collaborateurs que vous avez confiance en eux et en leurs compétences. Renforcez votre image en les valorisant et faites-les ainsi adhérer à l’organisation et ses valeurs. Soyez aussi à l’écoute de leurs idées et leurs envies et soutenez-les dans des projets qui concernent l’entreprise, peu importe qu’ils réussissent ou non. Dans bien des cas, cela vous rapprochera d’eux.

·         Soyez authentique

La confiance peut s’appliquer aussi à la transparence de l’organisation sur ses résultats, afin de favoriser la réactivité et l’efficacité des collaborateurs. Faîtes vous-même preuve d’authenticité pour influer sur votre image mais aussi l‘implication des membres de l’entreprise. En obtenant leur confiance vous éviterez de voir votre position remise en cause.

·         Faites preuve de souplesse

Le management collaboratif reposant sur un groupe plus ou moins étendu de personnes, il faut pouvoir faire preuve de flexibilité. Par petits pas, remettez en cause certaines règles ou certains fonctionnements de l’organisation, agissez avec souplesse dans vos décisions. Passer au management collaboratif demandera un grand sens de l’adaptation de la part de chacun, donc d’être moins rigide !

·         Tous différents, tous complémentaires

Vous le savez sûrement, mais tous les membres d’une équipe sont complémentaires. Dès lors, intégrez de manière cohérente dans les objectifs de l’entreprise les différences et atouts de chacun. Essayez aussi de réfléchir votre organisation sur un modèle transversal. Déconstruisez la hiérarchie classique et repensez-la de manière à assurer l’efficacité et l’interopérabilité de tous vos collaborateurs.

·         L’ambiance toujours au beau fixe :

Morosité, tensions, grise mine : mettez ces termes au placard ! Le management collaboratif est une méthode positive qui assurera  l’adhésion du plus grand nombre et le maintien d’une bonne ambiance dans l’organisation. Créez un climat de travail agréable et l’aménagement de temps forts et de célébrations dans cette optique. Pourquoi ne pas commencer par célébrer cette décision et les bénéfices que vous en tirerez ?

Une question demeure : à quelle occasion mettre en place un tel système ? Il faut, dans la mesure du possible, que ce soit à un moment où ce qu’il apporte sera le plus profitable à l’organisation et où les changements qu’il provoquera ne lui nuiront pas. Pourquoi ne pas profiter du départ d’un membre de l’équipe, dont les compétences, les savoir-faire et l’expérience ne peuvent être remplacés à l’identique ? En se tournant vers le management collaboratif, l’organisation sera en mesure de pallier ce départ. Ce début d’année est aussi une belle opportunité de mettre en place de nouvelles pratiques. Si jamais vous n’avez pas encore organisé de pot ou de repas du nouvel an, pourquoi ne pas aborder le sujet avec vos collaborateurs à cette occasion. Car, comme expliqué plus tôt, la convivialité doit naître et perdurer de cette nouvelle démarche !

Collaboratif