Entreprises, osez le marketing RH

En s'inspirant des bonnes pratiques du retail, du e-commerce ou des startups, les recruteurs peuvent révolutionner la manière de sourcer et de recruter. Voici quelques clés que les entreprises peuvent utiliser.

Pour recruter les meilleurs talents, les RH ne peuvent plus se contenter de lire les CV et les lettres de motivation, de sourcer ou de mettre en place une stratégie de marque employeur attractive. Ils doivent trouver leurs inspirations dans le marketing. Voici cinq clés pour réussir leur stratégie de "marketing RH". S'inspirer des bonnes pratiques en dehors des RH

Le marketing RH ne choisit pas entre l’inbound marketing et le growth hacking. Pourquoi choisir entre une stratégie qui vise à faire venir le candidat à soi et celle où il s’agit de permettre d'accélérer rapidement et significativement une croissance grâce à une maîtrise des données, le suivi et les technologies les plus récentes ? Les deux approches partagent au final la même idée de collecter des informations pour mieux connaître les futurs candidats.

Comprendre et analyser pour mieux cibler les candidats

L’analyse, la segmentation sont des enjeux capitaux du marketing. Or, le "mieux recruter"  pour la performance et la  longévité de l’entreprise va connaitre le même sort c’est pourquoi marketing RH s’empare de ces techniques ! L’avènement du marketing RH est dans ce sens incontournable. L’enjeu du mieux recruter touche toutes les entreprises. Il est vital de comprendre l’ensemble des candidats :  les actifs bien sûr mais surtout les passifs. 

Le candidat est une personne

En marketing RH, l’erreur est de considérer le candidat actif ou passif juste comme un CV avec un profil lié à une expérience professionnelle. Le candidat est une personne qui aime la voile ou le foot qui commande en ligne ses repas le soir... Bref ce n’est pas qu’un cv. Pour le chercher ou le faire venir à nous il faut le considérer comme une personne à part entière.

Le parcours candidat : l'étape clé

Le parcours candidat est le pilier du marketing RH. Les pages carrières des entreprises sont une mine d’informations, encore souvent inexploitées, pour comprendre les candidats. Un plan de taggage depuis celles-ci permet de tracker les candidats et mieux répondre aux problématiques des entreprises. La récolte des datas quelles soient socio démographiques, psychologiques et comportementales nous donne l’opportunité de proposer une communication  éclairée nourrie des comportements des candidats. 

L’analyse du parcours des candidats est possible, savoir où ils sont allés, combien de temps, sur quelle information etc. est désormais élémentaire. Avec le marketing RH nous pouvons désormais identifier nos cibles, c’est à dire savoir qui elles sont, comment elles réagissent, ce qu’elles aiment… 

L’analyse des comportements via les données mais aussi les heatmaps (cartes de chaleur) permettent de restituer le parcours des candidats sur un site carrière par exemple.  Ainsi  à chaque campagne de communication, il est désormais possible d’étudier en temps réel  les différents degrés d’intérêt et ainsi adapter la stratégie (retargeting, social ads, emailing, sms etc.). en mettant en place des expériences jusqu’à trouver la ou les activations les plus impactantes et les systématiser.

Des techniques qui servent la créativité

La créativité ce n’est pas une affiche ! C’est créer de l’émotion, de l’attachement,  de la projection auprès de chaque candidat et trouver quelle activation mettre en place. Ces techniques de marketing en réalité servent à mieux comprendre comment répondre aux attentes des candidats et où leur parler en adaptant notre produit : vous l'entreprise. Ici nous parlons de vous rendre attractif, de produire du  lien, du dialogue,  du contenu. La segmentation nous permet de  créer des personas (portrait robot) et mettre en place des recommandation et des actions de communication stratégiques en continue qui prennent en comptes et intègrent ces datas pour de les rendre plus impactantes et toucher réellement  les futurs candidats.

Les ingénieurs, les data analystes vont remplacer les planneurs stratégiques, notre métier n’est plus de savoir sur quel media il faut communiquer mais  trouver les moyens de comprendre une cible et proposer une relation personnalisée

Autour du même sujet

Annonces Google