Du laisser-aller sur les bases de données

Dans son dernier livre blanc, QAS, acteur spécialisé dans la qualité des données, révèle le laisser-aller des entreprises en matière de mise à jour des bases de données. Ainsi, seulement 4 % des professionnels réalisent un traitement mensuel de leurs données, 7 % un traitement trimestriel, 31 % annuel et finalement, 34 % ne le font jamais. Pourtant 88 % des professionnels font face à des problèmes récurrents : absence d'adresse mail (48 %), erreur dans le libellé d'une adresse (40 %), obsolescence des contacts (37 %), absence de code postal (36 %). Ces chiffres sont issus d'une enquête mondiale réalisée auprès de 800 professionnels des bases de données.

Autour du même sujet