Abordez un manager bien disposé

attendez qu'il soit de bonne humeur.
Attendez qu'il soit de bonne humeur. © Yuri Arcurs - Fotolia

Réussir une négociation, c'est aussi penser à se mettre dans de bonnes conditions. Il est toujours plus facile de discuter avec un interlocuteur bien disposé. Au contraire, approcher une personne qui vient d'apprendre une mauvaise nouvelle ou qui vient de se faire passer un savon n'est pas sans risque. D'où l'importance de choisir le bon moment dans la journée ou dans la semaine pour son rendez-vous, quitte à le reporter, si l'on se rend compte que son interlocuteur est de mauvaise humeur. "En règle générale, évitez les lundis, prévient Thierry Krief. On ne sait jamais comment le week-end de l'employeur s'est déroulé."

Un entretien informel, sollicité spontanément quand le contexte semble favorable, peut tout à fait convenir à une demande d'augmentation. "A ce titre, essayez de vous mettre à la place de l'autre et de vous demander s'il serait prêt à vous accorder une augmentation", ajoute Thierry Krief.