Clément Meslin (co-fondateur de My Mooc) "My Mooc deviendra une plateforme de rencontre entre sociétés et apprenants"

Après s'être lancé dans le recensement et la notation de Mooc, la plateforme My Mooc déploie une offre destinée aux entreprises.

JDN. My Mooc fête bientôt sa seconde année, quel est le bilan ?

Clément Meslin est le co-fondateur de My Mooc, qui se veut le Trip advisor de la formation en ligne. © My Mooc

Clément Meslin. Le bilan est plus que positif. Pour parler chiffres, 10 000 personnes sont inscrites sur notre plateforme et suivent au quotidien l'actualité des Mooc. Nous avons plus de 100 000 abonnés sur les réseaux sociaux. Notre plateforme compte 250 000 vues par mois. Elle commence à acquérir une vraie renommée internationale puisqu'elle recense 2 500 Mooc en anglais, 1 000 en chinois et 600 en français. Pour cet été, nous allons lancer des versions en espagnol, en portugais et en russe.

De nombreux contributeurs laissent des avis constructifs qui aident toute notre communauté. Les formations très spécialisées comptent entre 10 et 20 avis. Le chiffre est bien plus élevé pour les formations plus généralistes. Ainsi, il y'a 90 avis sur le Mooc "Gestion de projet". Le Mooc "Les 101 techniques de base de la cuisine" recense quant à lui 130 avis. Aujourd'hui, aux yeux du grand public, My Mooc est clairement identifié comme le TripAdvisor des Mooc.

 

La plateforme s'avère utile pour les apprenants qui cherchent un MOOC. Désormais, vous souhaitez également vous adresser directement aux services ressources humaines. Quelles offres développez-vous ?

"Nous proposons une sélection de Mooc correspondant aux besoins de formation du client"

Nous avons mis en place un service sur mesure dédié aux services des ressources humaines. L'idée est la suivante : notre client nous donne cinq ou six mots clés qui correspondent à des besoins en formation. Il peut par exemple s'agir de "gestion de projet" et "anglais". A partir des mots-clés et des notes déposées par les internautes, nous sommes en mesure de proposer à nos clients une sélection mensuelle de Mooc qui correspond aux besoins de formation. Par la suite, nous installons sur My Mooc une plateforme pour notre client. Tous les salariés de l'entreprise cliente peuvent y accéder grâce à un mot de passe et se former sur les Mooc sélectionnés par leur entreprise. A charge de l'entreprise de reconnaître la certification en interne.

 

Quel est le succès de cette offre ?

Nous avons lancé ce concept fin 2015 et le succès est au rendez-vous. Nous avons déjà plusieurs gros clients comme Air France, Kurt Salmon ou encore Acticall. Nous commençons même à nous développer en Chine. Ce qui est important, c'est que les profits générés nous servent à conserver la gratuité sur notre plateforme de notation. Ainsi, nous ne dépendons pas de publicités qui peuvent altérer notre jugement et les internautes sont libres de donner leur avis.

 

Pour 2016, quels nouveaux services comptez-vous développer ?

"Nous voulons contribuer à faire des Mooc un levier d'employabilité"

Sur le moyen terme, nous voulons contribuer à faire des Mooc un véritable levier d'employabilité. L'objectif serait de faire de My Mooc une plateforme de rencontre entre les entreprises et les apprenants.

Les apprenants pourraient se créer un profil où ils afficheraient leurs certifications. De l'autre, les recruteurs auraient accès au profil et pourraient contacter directement les meilleurs "Mooceurs" afin de leur proposer une offre d'emploi.

 

Pourquoi envisager cette solution sur le moyen terme et non pas sur le court terme ?

Il y'a deux grandes raisons. Pour que la mise en contact soit pleinement efficace, il faut qu'un grand nombre d'apprenants ait le réflexe de mettre en avant leurs certifications sur My Mooc. Pour le moment, ce n'est pas encore automatique. Surtout, il faut que les recruteurs reconnaissent véritablement les certifications. Pour le moment, le Mooc est un plus mais il n'est pas encore suffisamment reconnu. Cependant, nous passons du temps à contacter les DRH, à évangéliser sur les Mooc. La reconnaissance des Mooc par les entreprises n'est pas encore automatique, mais ce n'est qu'une question de temps.

 

Et aussi

 

Mooc / E-RH