Numérique : salariés et patrons ne sont pas sur la même longueur d'onde

Les dirigeants croient davantage aux bienfaits de la digitalisation de l'économie que leurs collaborateurs.

Le numérique fait entrer l'économie dans une nouvelle ère. En impactant les modes de production et le management, cette dernière concerne toutes les personnes présentes sur le marché du travail, qu'il s'agisse des salariés ou des patrons. Pourtant, comme le dévoile une étude menée par TNS Sofres, la digitalisation est perçue différemment selon que l'on se situe au sommet de la pyramide hiérarchique ou non…

Voici les principaux résultats mis en forme par notre partenaire Re.sources, le DataLab de l'emploi de Randstad.

Cliquez sur l'image pour zoomer © Randstad

60%. C'est le pourcentage des salariés qui perçoivent positivement le numérique. La proportion est considérablement plus élevée du côté des patrons (88%).

Les salariés ne sont qu'une courte majorité (51%) à estimer que le numérique constitue une simplification, soit 14 points de moins que chez les patrons. Ces derniers sont 4 sur 10 à considérer que le numérique apporte de la souplesse contre un quart chez les salariés. Rien d'étonnant donc de voir que les patrons sont 44% à voir le numérique comme une opportunité contre 21% des salariés.

 

Re.sources est le DataLab de l'emploi de Randstad. En tant que laboratoire d'analyse et de réflexion sur l'emploi et la donnée, il décrypte les tendances et innovations à l'oeuvre sur le marché du travail.

 

Et aussi

 

E-RH / Infographie Randstad