Le mensonge

evitez de mentir sur votre rémunération.
Evitez de mentir sur votre rémunération. © Photomontage JDN / Hemera / Thinkstock

Il est souvent très tentant, au cours de cet exercice de séduction que constitue un entretien de recrutement, d'enjoliver son parcours, ses compétences ou sa rémunération actuelle. Si cela est acceptable dans une certaine limite, attention à ne pas la dépasser.

"Le mensonge est à proscrire car on risque bien souvent de se faire confondre", explique Guillaume Colein qui ajoute que "Robert Half pratique par exemple systématiquement la prise de référence", c'est-à-dire que l'ancien employeur et contacté. Inutile aussi de gonfler son salaire actuel car de plus en plus d'entreprises demandent des attestations de salaires. "Il est convenable d'afficher sans complexes son salaire actuel et ses prétentions", affirme Guillaume Colein. "Du moment qu'elles sont justifiées, elles seront acceptées par le recruteur."