Dégraisser n'est pas la première priorité pour 2/3 des DRH

En temps de crise, la réduction des équipes n'est la priorité numéro un que pour 36 % des entreprises européennes, 30 % des entreprises nord américaines, 28 % en Australie et 24 % en Asie, d'après l'étude menée par Hudson en mai auprès de 500 directions des ressources humaines d'entreprises dans plus de 30 pays. La motivation des talents en interne est en revanche la première priorité de 28 % des DRH en Australie, 24 % en Europe et en Asie et 18 % en Amérique du Nord.

Autour du même sujet