Dis-lui de ma part que...

Qu'il est pénible d'avoir un collègue qui vous prend pour un messager chargé de faire la navette entre deux personnes (surtout si les propos à transmettre sont désagréables). Avec ce type de phrase, votre interlocuteur cherche surtout à ne pas se mouiller et à vous impliquer dans un éventuel conflit. Comme si la personne concernée avait besoin d'un messager à l'heure des téléphones, mails et réseaux sociaux.
 
©  Marcin Maslowski - 123RF