Aérer et ventiler le lieu de travail

La ventilation limite la concentration de particules toxiques. © GoodMood Photo - Fotolia.com
Souvent négligé, le manque de ventilation et d'aération a des conséquences néfastes sur la santé au travail. Sans aération, l'air est vicié par les odeurs des salariés, des produits d'entretien ou de rénovation. La pollution de l'air intérieur peut entrainer des pathologies respiratoires, oculaires ou encore rhumatologiques.
Afin de limiter la concentration de particules toxiques, les odeurs désagréables et les polluants, il est conseillé d'ouvrir les fenêtres quelques minutes chaque jour et d'installer un système de ventilation à l'intérieur des locaux (bien entendu, il est indispensable de veiller au bon entretien du système).