Le congé de solidarité familiale

Accompagnez les derniers jours d'un proche en toute quiétude. © jk - Fotolia.com
Le congé de solidarité familiale est destiné aux salariés qui souhaitent assiter un proche dont le pronostic vital est en jeu, qui se trouve en phase avancée ou terminale d'une affection grave ou incurable. Ce proche peut être un ascendant, un descendant, un frère, une soeur ou une personne partageant le même domicile.
Le congé de solidarité familiale dure au maximum 3 mois et se renouvelle une fois. Il prend fin dans les 3 jours qui suivent le décès. En bénéficiant de ce congé, vous ne percevez pas de salaire mais bénéficiez de l'allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie délivrée par la sécurtié sociale.