Comment réagir aux provocations ?

Trouver le juste milieu entre riposter et s'écraser est un véritable exercice de funambule. © Sergey Nivens – Fotolia.com
Lorsque l'on est mal aimé de ses collègues, ces derniers peuvent prendre un malin plaisir à provoquer plus ou moins ouvertement, à mettre mal à l'aise.
Dans ce cas, selon Rémi Renouleau, la marche à suivre est la suivante : "Ne rentrez pas dans l’émotionnel. Vous risquez de vous éloigner des faits, d'entrer dans des interprétations erronées".
Si la situation dégénère,"il est impératif de s’extraire du lieu des débats pour mieux raccrocher les wagons par la suite. Après une pause, le jeu psychologique retombe", estime Caroline Carlicchi. Ce qui n’empêche pas d’avoir parfois de saines et franches explications. "Si on est dans une équipe qui accepte les conflits et les oppositions, cela peut aider. Le groupe peut ainsi apporter une solution au problème", souligne Hervé Saint-Aubert.