Si je riposte, quelle attitude adopter ?

Riposter permet parfois de remettre les compteurs à zéro. Mais il faut respecter certaines règles. © Ezio Gutzemberg - Fotolia.com
Si vous estimez qu'il est obligatoire de répondre à une provocation, certaines règles doivent être respectées."Eviter les jugements de valeur, ne pas braquer son interlocuteur et n’évoquer que les faits". Tels sont les préceptes mis en avant par Rémi Renouleau. Le coach préconise d'éviter le schéma accusateur. Le but est de créer de l’empathie et de dédramatiser la situation. Cela permet à votre interlocuteur de prendre conscience de son attitude. Avec un peu de chance, les compteurs peuvent même être remis à zéro.
Hervé Saint-Aubert est du même avis. "Il faut donc savoir s’en tenir aux faits et dire que l’on n’est pas le seul en cause. Si vous ripostez, vous devez adopter une posture dans laquelle vous n'êtes ni victime, ni persécuteur".