La pause-café, c'est 188 jours sur une carrière

la pause café coûterait à une entreprise environ 490 euros par employé et par
La pause café coûterait à une entreprise environ 490 euros par employé et par an. © Dmitry Ersler / Fotolia

S'il est un moment sacré dans une journée de travail, c'est bien la pause-café. Le matin en arrivant, vers 11 heures pour se donner un coup de fouet, après déjeuner pour tenir le coup et en fin d'après-midi pour donner un dernier coup de collier, les opportunités de sociabiliser autour du petit noir ne manquent pas. A tel point que, selon une étude menée par l'institut de sondage Online Opinions, les Britanniques passeraient 24 minutes de leur temps de travail quotidien en pauses café et thé. Sur l'ensemble d'une carrière, cela représente 188 jours passés autour de la machine à café et autant de temps à ne pas travailler.

L'enquête estime la perte de productivité liée à ces pauses à 416 livres sterling -soit 490 euros- par employé et par an. Un calcul qui peut toutefois être remis en question si l'on considère que le café permet de rebooster un employé fatigué ou démotivé et donc le rendre plus productif.