Le Bhoutan, pour oublier les chiffres

au bhoutan, le bonheur national brut remplace le pib.
Au Bhoutan, le bonheur national brut remplace le PIB. © Martine Chalessin

Le chiffre d'affaires, la valeur ajoutée, la marge... Les chiffres sont omniprésents dans le quotidien professionnel de beaucoup de salariés. Alors, quand viennent les congés, ces derniers rêvent d'autres choses.

Le Bhoutan a ainsi adopté un indicateur décoléré du seul niveau de production. A côté du bonheur national brut, le PIB parait bien sinistre. La politique de ce pays bouddhiste niché entre la Chine et l'Inde entend donc être guidée par le développement économique, la promotion de la culture nationale, la sauvegarde de l'environnement ou encore la bonne gouvernance. Bref, on est bien loin des ratios financiers...