Boutons de manchette : l'élégance au poignet

Bouton de manchette Bien plus qu'un détail, ces petits accessoires en disent long sur vous. Quelques règles simples pour survivre dans cette jungle vestimentaire extrêmement codifiée.

"Il faut considérer le bouton de manchette comme un accessoire, un bijou, explique-t-on chez la marque de luxe S.T. Dupont. Il n'y a qu'un seul maître mot, l'élégance. Nos modèles les plus simples sont les plus vendus et un costume très classique permet de les mettre en valeur".

 

Pour le code couleur, évitez la plouc attitude

Selon Luis Homem, directeur artistique chez Stanbridge, où Bernard de La Villardière et Laurent Delahousse aiment à se vêtir, "il faut à tout prix éviter d'accorder ses boutons de manchette avec ses chemises et ses chaussettes. Sinon on se transforme en premier de la classe, genre endimanché". Evitons donc ce côté plouc. Si l'on opte pour quelque chose de coloré, cela ne reste qu'un clin d'œil, sans surcharge.

 

bouton de manchette ok
Des boutons de manchette S. T. Dupont. © S. T. Dupont.

L'accord avec la cravate, ou pas ?

Les boutons peuvent être assortis à votre chemise pour jouer ton sur ton ou à la couleur de votre cravate pour assurer une symétrie. Sur une chemise à rayures, on peut accorder ses boutons avec les traits verticaux, du bleu par exemple. Luis Homem fait "le choix d'une chemise blanche, d'une cravate unie en accordant la pochette aux boutons de manchette. Juste un petit point, quelque chose un peu mode, à l'italienne, tout en restant subtil. On peut se lâcher sur la cravate si le bouton de manchette est sobre. S'il y a trop de rappels de couleurs, cela devient extrêmement téléphoné."

 

Avec  une montre, un subtil assortiment

Essayez d'assortir vos boutons de manchette avec elle. Pas de boutons argentés ou dorés avec un bracelet en métal. Une montre ceinturée de cuir s'impose le plus souvent. Portez votre énorme chronographe de plongée en fin de semaine.

 

Se méfier de l'effet bling bling

"Si l'on est tenté de choisir un pavé de diamants, rajouter une grosse montre en or et une cravate flashy n'a aucun sens. On peut s'amuser mais il y a des limites", souligne-t-on chez S.T. Dupont. On peut jouer la provocation, mais sans aller trop loin. Une panoplie ultra tendance peut rapidement vous transformer en fashion victim.

 

Aux mariages et cérémonies, l'élégance est de mise

Une pierre précieuse, une nacre ou un œil de tigre, sont du plus bel effet sur une chemise blanche. Mais rien de trop gigantesque. On peut cependant en faire beaucoup et jouer la concordance avec une fleur à la boutonnière, sa pochette et ses chaussettes.

 

Des fautes de goûts impardonnables

Evitez absolument les "bijoux" en forme de décapsuleurs, ceux estampillés Ctrl, comme sur les claviers d'ordinateurs, les hot dog, les niveaux à bulles, les Batman sur fond jaune... Cette liste n'est pas exhaustive.

 

Un plan de carrière sur les poignets ?

Le bouton de manchette permet-il de mettre ses compétences en avant ? "Non, c'est superficiel, le cadre dirigeant n'en a pas besoin pour exprimer sa personnalité. On ne retient chez lui que son élégance et sa sobriété", rappelle-t-on chez S.T. Dupont. Ces bijoux ne raconteraient donc rien des ambitions personnelles. Et il est évident que l'on ne peut pas construire une carrière à la seule beauté... du poignet.

Autour du même sujet