Se souvenir du Titanic à Cherbourg

la rade de cherbourg.
La rade de Cherbourg. © OTCC/FH

Le 10 avril 1912, le Titanic quittait le port de Cherbourg pour ne plus jamais revenir. 100 ans plus tard, la Cité de la mer ouvre une nouvelle exposition permanente de 2 500 mètres carrés dédiée au célèbre paquebot et à l'épopée transatlantique. Les visiteurs pourront revivre la vie à bord ou s'informer sur les émigrants de l'époque. La ville prévoit de son côté des concerts, des promenades commentées en bateau dans la rade et un grand spectacle en août.

L'occasion aussi de rappeler que la cité normande est un véritable port de croisière, avec plus de 30 000 passagers par an. En juillet, c'est la Solitaire du Figaro qui finira à Cherbourg. Un événement qui devrait attirer 60 000 personnes. Cherbourg n'est pas la seule à profiter du business du Titanic : Belfast a inauguré en avril un gigantesque musée à l'architecture étonnante dédié au paquebot, que la ville décrit déjà comme sa Tour Eiffel ou son Musée Guggenheim.