Les bénéfices issus de la culture de la truffe se dégustent sans impôt

Il n'est pas rare qu'un trufficulteur attende 20 ans avant de voir un chêne produire sa première truffe. © luca manieri Fotoliacom
Depuis 2006, l'Etat entend encourager la plantation d'arbres truffiers en exonérant pendant 15 ans les bénéfices issus de cette culture pour le moins singulière.
C'est qu'il n'est pas rare qu'un trufficulteur doive attendre 20 ans pour voir un chêne produire sa première truffe. Sans compter que, même par la suite, les cycles de production restent aléatoires. L'Etat ne connaît pas le nombre de producteurs qui ont bénéficié de cet avantage en 2013.
  • Coût estimé pour l'Etat en 2015 : 1 million €
  • Nombre de bénéficiaires en 2013 : ND
  • Année de création : 2006