Les investissements forestiers permettent de décrocher un crédit d'impôt

Le crédit d'impôt sur le revenu pour investissements forestiers devrait coûter 8 millions d'euros en 2015. © lorekaplei Fotoliacom
A compter de l'imposition 2015 sur les revenus de 2014, bénéficient d'un crédit d'impôt les contribuables qui, jusqu'au 31 décembre 2017 :
- réalisent des dépenses de travaux forestiers (plantation, assainissement, élagage...) sur une propriété qui s'étend sur au moins 10 hectares d'un seul tenant (4 si elle fait partie d'une organisation de producteurs)
- versent des rémunérations pour l'exécution de contrats de gestion de bois et forêts (travaux et coupes), à condition que la propriété ne dépasse pas 25 hectares.
Son taux atteint 18% (25% pour les adhérents à un groupement de producteurs).
  • Coût estimé pour l'Etat en 2015 : 8 millions €
  • Nombre de bénéficiaires en 2013 : ND
  • Année de création : 2013