Les certificats cotés

Comme les ETF, les certificats cotés sont investis sur des sous-jacents diversifiés. © adempercem Fotoliacom
Cotés et négociés comme des actions, les certificats reprennent la plupart des caractéristiques d’une obligation complexe, c'est-à-dire d'une créance dont les conditions de remboursement à l’échéance sont précisées et garanties avant l’émission. Si, comme les ETF, ils sont investis sur des sous-jacents variés et permettent un accès aux marchés financiers mondiaux, le risque est toutefois limité à l’investissement initial et le montant maximal de la perte (et du gain) est limité à l’avance. C’est la raison pour laquelle, ils sont souvent employés comme une assurance contre la hausse ou la baisse de leur sous-jacent. Ils sont aussi assortis d’un effet de levier, qui peut faire fluctuer très fortement leur valeur sur une seule séance. Ils supportent également des cours et des frais moins élevés que leurs sous-jacents.