Les indemnités de fin de contrat ou de mission

L'indemnité de rupture anticipée d'un CDD par l'employeur n'est qu'en partie imposable. © Dmitriy Shironosov/123RF
L'indemnité de fin de CDD, versée au terme prévu du contrat, y compris celle perçue à la fin d'un CDD à objet défini, est imposable à l'impôt sur le revenu. Vous devez donc la déclarer dans les cases 1AJ à 1DJ. Idem pour la partie de l'indemnité de rupture anticipée d'un CDD par l'employeur qui correspond au montant des rémunérations que vous auriez touchées jusqu'au terme normal du contrat.
La fraction supérieure à cette somme est, elle, exonérée dans les mêmes conditions de plafond que les indemnités de licenciement. A noter que l'indemnité de fin de mission d'intérim fait elle aussi partie des revenus imposables et qu'elle doit donc, à ce titre, être déclarée.