Des voitures de collection plutôt que des voitures anciennes

Les voitures dites de collection ont été produites en nombre limité. © Dutourdumonde/123RF
On distingue voitures anciennes et voitures de collection. Ces dernières, aussi appelées voitures rares, ont été produites en nombre limité. "Il faut préférer les voitures de collection les plus proches de leur état d'origine", prévient le conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Yves Gambart de Lignières. Selon le Knight Frank Luxury Investment Index (KFLII), le marché de la voiture de collection a progressé de 17% en 2015.
Yves Gambart de Lignières met toutefois en garde : "Ne pas sous-évaluer les coûts annexes : assurance, entretien, consommation, pièces de rechange". Et mieux vaut éviter les ventes aux enchères, car elles réunissent des amateurs qui voudront l'emporter coûte que coûte.
"Il y a de plus en plus de véhicules de collection sur le marché de la location, comme des Alfa Romeo, plutôt des italiennes en général, des années 1970", ajoute Louis Alexandre de Froissard. De quoi offrir un petit rendement, mais il est préférable de miser sur le plaisir de conduire.